Poésie

 
Alain Boudet,poète, nous invite à porter un regard sur la poésie, différent de celui que véhicule l'école traditionnelle qui trop souvent transforme l'écriture poétique en un langage scolaire, pastiche de poésie...
 
Pour naître, l'écrit poétique demande que le poète s'éveille au regard du monde, se laisse pénétrer par l'imprévu, par les odeurs, les couleurs, laisse les mots s'échapper pour se mêler ensuite. Pour naître aux autres, le poème demande une écouteaccueillante, loin de tout conformisme.Entrer dans l'écrit poétique, c'est partager avec l'autre ses émois, ses peurs, ses joies, ses colères, par les mots détournés, autravers des images recréées, dans le jeu du langage intime.
 C'est se livrer, s'ouvrir au monde des émotions, oser le rêve, s'éloignerdes stéréotypes. C'est entrer dans la complexité des sentiments, accepter l'incertitude, accueillir le plus profond pour lerendre visible au regard de l'autre.Lire de la poésie, ce n'est ni décortiquer, ni analyser, ni interpréter, c'est se laisser pénétrer par l'autre, s'ouvrir à ses émotionset ses rêves, accueillir ses images pour les faire siennes.
 
Lire l'intégralité de l'article du Nouvel Educateur.
 
 
 
La poésie à l'école , Martine Boncourt.
 
 
La Poésie a deux visages
Editorial de la revue Dialogue du GFEN (Groupe Françaisd'Education Nouvelle)
 
 
La poésie traverse les âges avecun habit double. 
Classique et strictd'un côté,moderne et coloré de l'autre.
Son entrée dans l'école comme dans toutes les institutions fait problème car les ambiguïtés sont plus difficiles à supporter que lesraisons univoques,et la mise en ordre de la pensée inquiète moins (à tort)que la pensée qui organise les petits chaos ou les grands désordres .
 
Lire l'intégralité de l'article.
 
 
Le Slam en troisième
De l'écriture libératoire à l'expression libérée
 
Catherine Mazurie enseigne le français dans un petit collège de la banlieue bordelaise, en ZEP.
Travaillant seule dans l'optique de la pédagogie Freinet, elle ne refuse aucune offre de travail d'équipe,notamment celles qui peuvent constituer une ouverture sur le quartier et l'environnement.
 
Lire l'intégralité de l'article du Nouvel Educateur.
 
 
Une idée de liaison CM2-Collège: le SLAM
 
 
Poésie, complexité et incertitude
(Intervention au Congrès de l'ICEM,atelier poésie)
 
La poésie est une parole empreinte de complexité et d'incertitude. 
Je vais le montrer de deux façons.D'abord, en opérant un petit crochet du côté de lalinguistique, je rappellerai quelques-uns des traits par quoi la parole poétique se distingue de la prose.
Ensuite, je tenterai de montrer que la poésie est uneparole de la totalité, au sens où elle parle à tous lesniveaux de l'individu. Il s'agira donc d'interroger deux« lieux » : d'une part l'émetteur, c'est-à-dire le poète,d'autre part le récepteur,c'est-à-dire le lecteur, l'élève,vous, moi.
 
Lire l'intégralité de l'article du Nouvel Educateur.
 


Réagir


CAPTCHA